News

INVISIBILIA de Ugo Carmeni

30 aot 2021

INVSIBILIA œuvres de Ugo Carmeni

Invisibilia photographique se présente comme la relecture, en termes macroscopiques, de certains éléments en relief ornant la façade du XVIe siècle du palais Vendramin Grimani. Au cours des travaux de restauration, Ugo Carmeni a eu en effet la possibilité de cerner et de photographier d’extrêmement près toute une série de détails de sculptures de petite taille (entre 5 et 10 cm environ). Ces figures, qui se distinguent par des traits inattendus et minutieux, révèlent leur étonnante expressivité qu’il est bien évidemment impossible de discerner depuis le Grand Canal.

La transformation de chacun de ces sujets, que le geste photographique a opérée au sein de l’espace fortement dilaté des œuvres, entend mettre le spectateur devant un monde fantastique empli de fissures et de formes ambiguës, à la limite du style grotesque, où se mêlent figures, traces du travail effectué et marques temporelles.

Ugo Carmeni, plasticien avec une formation d'architecte, approfondit au cours de ses études la recherche sur les perceptions spatiales et leur application dans le domaine des arts, avec une attention particulière à la dimension de l'installation. Colorisme, espace et temps, orientation et désorientation deviennent des thèmes récurrents dans son travail.

Depuis 2012, il collabore également avec divers artistes et architectes internationaux en tant qu'interprète photographique de leur production dans le cadre de la Biennale de Venise. Il établit ainsi des relations d'influence importantes pour sa carrière artistique, qui le conduisent, entre autres, à Londres, Paris, Madrid, San Francisco et New York, où il noue des accords de travail pluriannuels avec des artistes tels que Sarah Sze (USA) et Marco Maggi (Uruguay).