News

Ouverture prolongée jusqu'au 10 mars 2022

12 novembre 2021

Le parcours de visite de la résidence historique sur le Grand Canal, qui a ouvert pour la première fois en mai 2021, sera accessible au public jusqu'au 10 mars 2022. Il vous reste encore du temps pour suivre une visite guidée de ce parcours éclectique qui regorge d'œuvres rares et de curiosités.

La Fondazione dell'Albero d'Oro propose aux visiteurs un parcours d'exposition insolite qui, à travers les salles du premier piano nobile, les emmène à la découverte de l'histoire du palais, des illustres familles qui y ont vécu pendant six siècles et des travaux de restauration qui ont eu lieu ces derniers mois. L'histoire des collections d'art dispersées, commencée par la famille du doge Grimani, comprend un premier noyau exceptionnel de peintures ayant appartenu au Palazzo : le portrait d'Andrea Contarini par Domenico Tintoretto, l'Hymen par Sebastiano Ricci et le portrait de Maria Dolfin par Francesco Montemezzano.
Le parcours comprend une collection d'œuvres anciennes - tapisseries, peintures, meubles et autres objets - et contemporaines - comme les aquarelles du peintre français Yvan Salomone (Saint-Malo, 1957) - prêtées par des collections privées internationales, italiennes et vénitiennes. En outre, l'exposition est enrichie par les photographies de l'artiste Patrick Tourneboeuf (Paris, 1966), pour raconter à travers l'œil de l'architecte et photographe français l'évolution du bâtiment avant et après les travaux. Cette œuvre constitue la première commande de la Fondazione dell'Albero d'Oro - qui constituera également sa propre collection au fil du temps.

L'androne accueille le projet photographique Invisibilia de l'artiste vénitien Ugo Carmeni, une réinterprétation macroscopique de quelques petits éléments formels qui décorent la façade du Palazzo Vendramin Grimani datant du XVIe siècle, identifiés et photographiés pendant les travaux de restauration. Ce projet est présenté avec le groupe de sculptures de ANATOMIA DELL’OCEANO de l'artiste brésilienne Daniela Busarello, des corps-paysages inspirés de la Sérénissime.