Exposition

Bosco Sodi a Palazzo Vendramin Grimani. What Goes Around Comes Around

23 avril – 27 novembre 2022

Événement collatéral de la 59e exposition internationale d'art The Milk of Dreams – La Biennale di Venezia

La Fondazione dell’Albero d’Oro présente, en concomitance avec la Biennale d’Art 2022, un projet inédit de l’artiste mexicain Bosco Sodi au Palazzo Vendramin Grimani, demeure historique sur le Grand Canal à Venise, du 23 avril au 27 novembre 2022. Dirigée par Daniela Ferretti et Dakin Hart, l’exposition intitulée Bosco Sodi a Palazzo Vendramin Grimani. What Goes Around Comes Around rassemblera des peintures et des sculptures de Sodi, dont une partie sera réalisée au sein même du palazzo, au cours d’une période de résidence de l’artiste à Venise.

Dans cette installation prévue pour le Palazzo Vendramin Grimani, les visiteurs seront témoins d'un brusque renversement de l'ancien flux commercial entre l'Europe et les Amériques. Les intérieurs opulents des résidences marchandes telles que le Palazzo Vendramin Grimani conservent la mémoire de ce qui a été, historiquement, un flux de matériaux à sens unique : l'occupation temporaire des murs et des sols du palais par Sodi avec des œuvres étroitement liées à l'instinct matériel qui les a produites conduira donc à une sorte de "revanche" du brut.

Bosco Sodi (né en 1970) est internationalement reconnu pour sa capacité à utiliser des matériaux bruts et naturels dans des peintures et des sculptures de grandes dimensions, empreintes d’une forte composante matérielle et d’une puissance émotionnelle débordante. Le caractère essentiel des matériaux utilisés ainsi que les pigments aux couleurs vives provenant du monde entier sont au cœur de son exploration du geste artistique, fondée sur l’importance du processus créatif. Sodi a décrit ce dernier comme un « chaos contrôlé » qui aboutit à la création de « quelque chose d'absolument unique ».

La sélection minutieuse et la maîtrise des précieux pigments, dont certains racontent une histoire longue et complexe, sont les principales caractéristiques du travail de Sodi. Parmi ces pigments, celui qui dérive de la cochenille offre un exemple particulièrement éloquent. Avant l'invention des pigments synthétiques, la cochenille constituait une sorte de norme internationale pour le rouge. Les luxueux tissus rouges que l’on retrouve dans de nombreuses toiles de Titien sont, en réalité, des appropriations des Amériques. La cochenille, encore aujourd’hui produite à Oaxaca, au Mexique, a récemment connu une hausse de la demande, les pigments naturels étant de plus en plus recherchés.

L'installation effectuée pour le Palazzo Vendramin Grimani présentera une brusque inversion des flux commerciaux par rapport à ceux qui ont existé dans l’histoire entre l’Europe et les Amériques. Les somptueux intérieurs des maisons de marchands, tel le Palazzo Vendramin Grimani, conservent la mémoire du sens unique dans lequel transitaient les matériaux. L’occupation provisoire des murs et des sols du palazzo par des œuvres de Sodi, étroitement liées à leur production instinctive, aboutira à une sorte de « revanche » de ce qui est à l’état brut.

The making of clay cubes, Studio Bosco Sodi. Camera Sebastian Hofmann. Sound Silvio Margain.

En savoir plus sur la résidence artistique